Accueil > L’ACIREPh > Positions publiques > Communiqué sur l’élaboration des futurs programmes de philosophie

Communiqué sur l’élaboration des futurs programmes de philosophie

lundi 10 septembre 2018, par Frédéric Le Plaine

L’ACIREPh demande que l’autonomie du travail des Groupes chargés de l’élaboration des projets de programmes (GEPP) soit respectée. Les activités du Conseil supérieur des programmes (CSP) sont régies par le décret n° 2013-681 du 24 juillet 2013 ainsi que par la Charte des programmes qui "précise la procédure d’élaboration des programmes, notamment les modalités de consultation des enseignants et des usagers" (Article D. 231-39).

Or, la Charte des programmes stipule que les GEPP, "dans le cadre de leurs travaux, consultent les spécialistes et partenaires dont l’expertise leur paraît utile". L’interdiction qui a été faite par Mme Souâd Ayada, présidente du CSP, à l’encontre des GEPP, de rencontrer les associations de professeurs n’est donc pas conforme aux dispositions légales encadrant le CSP.

Riche de deux décennies d’analyses et de propositions concernant la structure et les contenus tant des programmes que des épreuves de philosophie du baccalauréat, l’ACIREPh doit pouvoir exposer le fruit de ses réflexions aux experts en charge de l’élaboration des futurs programmes. C’est pourquoi elle renouvelle sa demande de rencontre avec le GEPP de philosophie.