ACIREPh
Accueil du site > Les pratiques > La question des connaissances

La question des connaissances

L’image courante de la philosophie est celle d’une discipline « pas comme les autres » : on n’y apprend pas des connaissances, mais à « penser par soi-même ». Il y a dans cette idée quelque chose de juste, mais elle suggère une opposition entre les connaissances et la pensée qui, à force d’être maniée sans nuances, finit par être trompeuse et même nocive.

Articles de cette rubrique


L’éthologie au secours du philosophe

Obstacles pédagogiques et documents scientifiques


La question des connaissances dans le cours de philosophie

L’image courante de la philosophie est celle d’une discipline « pas comme les autres » : on n’y apprend pas des connaissances, mais à « penser par soi-même ». Il y a dans cette idée quelque chose de juste, mais elle suggère une opposition entre les connaissances et la pensée qui, à force d’être maniée (...)


La philosophie, ça s’apprend aussi.

Quelle place pour l’histoire de la philosophie dans un enseignement de philosophie générale ? Article paru dans Les connaissances et la pensée. Quelle place faire aux savoirs dans l’enseignement de la philosophie ?, Bréal, 2003


Articuler l’apprentissage philosophique et les savoirs

Sixième chantier du Manifeste pour l’enseignement de la philosophie.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 225170

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les pratiques  Suivre la vie du site La question des connaissances   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 par les membres de l'Acireph !

Creative Commons License