ACIREPh

Soutien aux correcteurs en grève

jeudi 4 juillet 2019.

L’ACIREPh a clairement pris position sur la réforme du lycée et de l’accès à l’enseignement supérieur.

Suite aux déclarations du ministre de l’éducation nationale concernant le mouvement de grève et de rétention des notes du baccalauréat, l’ACIREPh exprime son soutien aux professeurs de philosophie engagés dans cette action encadrée syndicalement par un préavis de grève.

L’ACIREPh condamne d’une part les menaces de sanction du ministre Blanquer à l’égard de professeurs qui ont fait leur travail de correction des copies.

D’autre part, l’ACIREPh condamne les consignes adressées au jurys de délibération du baccalauréat. La note d’une épreuve finale ne peut être arbitrairement remplacée par la moyenne annuelle du livret scolaire : il s’agirait là d’une rupture flagrante de l’égalité de traitement due à tous les candidats. L’illégalité d’une telle mesure est manifeste.

L’ACIREPh demande au ministre de prendre la seule disposition raisonnable en ces circonstances : reporter la date des résultats du baccalauréat, et entamer une véritable concertation des professeurs. Les raisons de leur colère doivent être entendues.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 240918

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 par les membres de l'Acireph !

Creative Commons License