ACIREPh

Quel avenir pour la philosophie au lycée ? JOURNÉES D’ÉTUDE 8-9 NOVEMBRE 2019

mercredi 10 juillet 2019.

Lycée Lurçat – 48 avenue des Gobelins – Paris 13ème

Quelles conditions futures pour notre enseignement ? Quelle formation pédagogique des professeurs ? La liberté du professeur est-elle une illusion ? Faut-il en finir avec la dissertation ? Comment former sérieusement nos élèves à l’esprit critique ?

Conférences – Tables rondes – Débats – Échanges de pratiques – Formation

INSCRIPTION EN LIGNE : CLIQUEZ ICI

Entre ceux qui annoncent la mort de la philosophie à chaque proposition de réforme, et le rapport « Poirier » de l’Inspection générale qui prévoyait la fin de l’enseignement de la philosophie s’il ne se réformait pas, voilà longtemps que notre enseignement devrait se trouver moribond. Or non seulement il est bien vivant, mais on peut même observer qu’il est à certains égards en pleine renaissance : les générations passent, et l’enseignement de la philosophie se régénère dans ses pratiques, si ce n’est dans le discours qu’il entretient sur lui-même : usage du cinéma, pratiques du débat en classe, analyse logique des arguments, expériences de classe inversée, approches interdisciplinaires, supports numériques, nouvelles pratiques d’évaluation sont désormais légion dans nos classes. Ces changements transforment-ils le métier ? Le font-ils évoluer ? Et vers quoi ? Suffisent-ils à remettre en question les vieilles représentations du professeur de philosophie, seul maître à bord et auteur de son cours ? Suffisent-ils à sortir l’enseignement de la philosophie de l’impasse élitiste dans laquelle il se trouve depuis plus de trente ans ?

Notre liberté pédagogique est réaffirmée en apparence par les futurs programmes de Terminale ; mais n’est-elle pas restreinte par la pesanteur des traditions et le carcan des épreuves du baccalauréat ? Qu’en est-il dans la réalité de nos pratiques en classe ?

Que penser des futures épreuves du baccalauréat ? Les nouveaux formats de dissertation (accompagnée d’un corpus de textes dans la voie générale, de questions dans la voie technologique) seront-ils favorables à une évaluation plus juste ?

Où en sommes-nous dans la formation de l’esprit critique de nos élèves ? De quels outils disposons-nous ? Comment les améliorer face aux enjeux du monde contemporain ?

À l’occasion du contexte brutal de cette rentrée (mise en place précipitée de la réforme du lycée et de la spécialité « Humanités, littérature et philosophie », « nouveaux programmes » de philosophie), l’ACIREPh invite toutes et tous les collègues de philosophie à se saisir de ces questions pour redessiner le chemin d’un meilleur avenir pour l’enseignement de la philosophie.

PROGRAMME DES JOURNÉES D’ÉTUDE

VENDREDI 8 NOVEMBRE 2019

9h - 10h30 – La mobilisation des professeurs de philosophie : point d’étape et perspectives

10H30 - 12h – TABLE RONDE : Notre « liberté pédagogique » est-elle un mythe ?

14H - 16H – Conférence-débat : Pascal LUDWIG (Université Paris IV)
Faut-il enseigner les croyances des philosophes réfutées
par les connaissances empiriques contemporaines ?

16H - 18H : ATELIERS au choix

SAMEDI 9 NOVEMBRE 2019

10h - 12h – Conférence-débat : Enseigner l’esprit critique : auto-défense intellectuelle et pseudo-sciences.

14h - 15h – Conférence-débat : Serge COSPÉREC (ESPE de Créteil)
L’idéologie cachée des programmes de philosophie.

15h – 17h – ATELIERS au choix

ATELIERS animés par des professeurs de philosophie en lycée

► Construire son cours : pourquoi pas avec l’aide des neurosciences et de l’éducation populaire ?

► La première dissertation pas à pas : dossier, plan de travail, suivi individualisé.

► Quelle formation aux usages du cinéma en cours de philosophie ?

► Que change HLP dans nos pratiques ?

► Des QCM en philosophie ?

Les Journées d’étude de l’ACIREPh sont ouvertes à tous ceux que les questions de l’enseignement de la philosophie intéressent, et s’adressent tout particulièrement aux professeurs de philosophie, débutants ou expérimentés, qui souhaitent réfléchir collectivement à leur pratique, pour s’emparer des questions posées par leur métier.

La journée du vendredi 8 novembre est organisée en tant que stage de formation syndicale, cette année en partenariat avec SUD-Éducation. La formation sur le temps de travail est un droit pour tous les personnels de l’Éducation nationale, syndiqués ou non. Il suffit d’adresser à votre Rectorat une demande de congé pour formation syndicale AVANT LE 8 OCTOBRE 2019 : modèle de lettre à télécharger ici.

INSCRIPTION EN LIGNE : CLIQUEZ ICI

PDF - Invitation aux journées d’étude de l’ACIREPh - 8 et 9 novembre 2019

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 249053

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 par les membres de l'Acireph !

Creative Commons License